Présentation

Lundi 24 septembre 1 24 /09 /Sep 10:19

Reportage mariage à La Couture ( près de Béthune ), alors que Viviane et moi photographions l'église Saint Pierre face à la mairie de La Couture, un O-V-N-I apparu en haut, à droite du clocher...

Un article est paru dans la Voix du Nord du dimanche 23 et lundi 24 septembre 2007 ( toutes éditions ).

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12501172.html

O.V.N.I.

Les UFOs constituent sans nul doute l’un des phénomènes les plus importants pour l'humanité car il soulève le problème du contact avec une civilisation Extra terrestre.Tous les hommes, sans exception, aiment regarder la voûte étoilée dans la douceur des nuits d’été. Il est dans la nature humaine d’admirer l’harmonie de cet infiniment grand et de ressentir sa sereine majesté.  

Chaque fois que la technologie humaine permet de construire un télescope plus puissant les limites de l’univers reculent et le nombre d’objets identifiables augmente.  

Dans cette immensité pourquoi serions nous seuls ? Pourquoi serions nous les premiers ? Pourquoi serions nous les meilleurs ? Si nous acceptons avec humilité ces postulats de banalité nous aurons les clés d’un grand mystère.  

Depuis longtemps déjà des humanités extra terrestre nous observent et nous préparent avec prudence à un contact direct. Mais sommes nous prêts à les accueillir ?  

L'histoire officielle des UFOs commence en juin 1947, quand Kenneth Arnold, pilote privé, déclare avoir vu des "Soucoupes volantes". La formule choc va se répandre dans le monde entier remplacée quelques années plus tard par le terme UFO.  

Les UFOs violent les lois de la physique. Ils ont parfois des accélérations foudroyantes, supérieures à 20 g et effectuent des changements de direction soudains qu’aucun organisme humain ne supporterait. Aucun aéronef n’est capable d’évolution silencieuse de ce type. Certains UFOs changent de couleur avec leur vitesse et semblent avoir la capacité de se « dématérialiser », de se rendre « invisibles ». Des témoins ont rapporté avoir vu des « faisceaux de lumière tronqués » sous les UFOs. 

Les soucoupes volantes sont apparues dans la presse en 1947, mais les UFOs étaient connus déjà auparavant sous d'autres noms. A chaque époque, en effet, des hommes ont rapporté des événements célestes en fonction de leurs connaissances. Ainsi, le folklore esquimau parle de tribus transportées il y a 10000 ans dans des oiseaux métalliques géants. Les ouvrages indous, le Ramayana et le Mahabarata décrivent des aéronefs: les « Vimanas ». On connaît les roues volantes, les nuées et le char d’Ezéchiel dans la Bible. Les boucliers ardents, les lances volantes ou les chars volants dans l'antiquité. Les nefs célestes au moyen-âge. Au XIX éme siècle les chroniqueurs ont relaté des dizaines d’observations de sphères et de roues lumineuses ressemblant aux UFO actuels. Pendant la seconde guerre mondiale de nombreux aviateurs de toutes nationalités observèrent des essaims de boules lumineuses de couleur blanche et des groupes de disques d’apparence métallique qui suivaient les appareils ou les contournaient. Des observations de très gros objets en formes de cigares, de disques ou de sphères furent consignées dans les deux camps. 

On trouve à notre époque plusieurs millions de témoignages à travers le monde et des centaines d’enquêtes ont été faites par les services officiels de la gendarmerie et de l’armée. 

 

Parmi les plus célèbres on peut citer : 

 

Puy de Lassolas, France, 13 décembre 1973 :  Claude Vorilhon, un jeune homme âgé de 27 ans est le témoin d’un atterrissage d’UFO. L’engin en forme de cloche aplatie est fait d’un métal gris argenté. Le visiteur extra terrestre lui remet un message et lui confie la mission de le faire connaître aux hommes sur la planète entière.

 

Antofagasta, Chili, 23 mai 1979 : Deux avions de chasse Northrop F-5E « Tiger » décollent de la base aérienne de Cerro Moreno et prennent en chasse un gigantesque UFO de forme triangulaire. Après plusieurs changements de direction instantanés l’objet accélère à une vitesse phénoménale et disparaît.

Trans en Provence, France, 8 janvier 1981. Un maçon décrit l’engin qu’il a vu atterrir dans son jardin. De forme plate, circulaire, de couleur gris mat, il mesurait environ 2 mètres de haut et 3 de diamètre. L’objet s’est envolé quand le témoin s’est approché. Des prélèvements de végétaux, faits à l’emplacement où l’engin s’était posé, ont montré des modifications biochimiques importantes qui n’ont jamais pu trouver d’explication. 

 

Région Sao Paulo et Rio de Janeiro, Brésil, mai 1986. Cette région va être le théâtre d’un véritable ballet de phénomènes aériens non identifiés. D’abord détectés au radar puis observés par de très nombreux témoins au sol, deux, puis trois, puis huit boules lumineuses très brillantes vont virevolter dans l’espace et perturber le trafic aérien. Pendant trois heures les boules lumineuses multicolores semblent s’amuser à cache-cache avec les deux patrouilles de chasseurs à réaction envoyées pour les reconnaître. 

 

La vague Belge : Le 29 novembre 1989 en Belgique, plus de sept cents personnes affirment avoir été témoins d’un phénomène inexpliqué : le passage répété d’un engin aux contours mal définis doté de trois faisceaux lumineux très puissants. Par trois fois en cinq mois, des chasseurs de l’armée de l’air décollent d’urgence pour tenter d’identifier les intrus. Au sol, les radars montrent que la trajectoire et l’évolution de l’objet se calquent sur celui des chasseurs F16 et traduisent un comportement intelligent. Puis l’engin s’éloigne avec des écarts de trajectoire et de vitesse stupéfiants. 

 

L’étrange escorte du vol AR-674 : Le 31 juillet 1995, en Argentine, un Boeing 727 des Aerolineas Argentinas rate son approche finale sur l’aéroport de San Carlos de Bariloche, à cause d’un objet volant non identifié de grande taille. 

 

Où en est la recherche officielle ?  Différentes commissions d'études ont été mises en place, et en dépit des conclusions officielles qui niaient la réalité du phénomène, elles ont poursuivi constamment leurs investigations comme le prouvent les milliers de documents rendus publics depuis plusieurs années. La recherche est essentiellement menée par les militaires pour les militaires, et bien évidemment beaucoup de pièces des dossiers restent secretes. Mais le phénomène étant planétaire, des associations ufologiques ont entrepris avec plus ou moins de succès la collecte des témoignages. 

 

Le problème des preuves est crucial pour l'ufologie. Une preuve est une information destinée à établir la vérité d'un fait. C'est par leur accumulation que l'on pourra enfin mettre un terme au débat sur la "croyance / non-croyance", élaborer un modèle scientifique par leur comparaison et leur traitement statistique. Chacun connaît la fragilité du témoignage humain, la confrontation avec un tel phénomène est traumatisante, mais il n'en demeure pas moins que la grande majorité d'entre eux sont honnêtes et fiables même s'il manquent parfois de précision. 

 

Pourquoi tant de précautions ?  D'éventuels visiteurs extra terrestres ont les moyens de nous observer avant de prendre un contact direct avec nous. Ils ont les moyens de capter nos émissions de radios et de télévision. Or quelle image donnons-nous à ces observateurs extérieurs ? Nous leur montrons une planète où les hommes souffrent. Où l'intolérance, la maladie, la famine, la violence sont partout. Devant un tel constat, ces visiteurs ne peuvent qu'être circonspects et prudents avant de prendre un contact direct. L'un des problèmes importants qu'ont les Extraterrestres aujourd'hui est de ne pas provoquer un réflexe de peur et d’agressivité chez les hommes. Les visites qu’ils nous font sont une étape importante dans la préparation du moment de la grande rencontre. Leurs apparitions périodiques s’intègrent dans une stratégie globale de préparation au contact direct, elles obligent les hommes à se poser des questions, à les familiariser à la présence d'observateurs extérieurs et les préparer psychologiquement à un contact officiel et pacifique. 

 

Auparavant, nous étions les seuls êtres vivant de l'Univers, les enfants uniques du Dieu Créateur. Aujourd’hui, pour beaucoup, nous sommes le fruit du Hasard, le nouveau Dieu des rationnels, et demain ? Allons-nous découvrir que nous sommes le résultat d'expérimentations génétiques d'une civilisation extra-terrestre ?

 http://www.dailymotion.com/related/75317/video/x1lv7_les-extraterrestres-une-realite

Jacky Créneau, photographe, Réalisateur, Scènariste

Par Jacky Créneau - Publié dans : clone.fiction
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés